Funérailles

Dieu nous a crées pour la Vie Éternelle. Dès les premiers moments de notre vie nous sommes sous son regard paternel et bienveillant. Au moment de notre mort il est évidemment là pour nous accueillir auprès de Lui. L’Église, elle aussi, accompagne dans ce passage important ceux qui ont été baptisés. Et elle accompagne ses proches qui sont dans la peine de la séparation et l’espérance de la Vie Éternelle.

Après un décès, un prêtre rencontre la famille pour faire connaissance et préparer ensemble la célébration. Cette célébration est un temps où l’on écoute la parole consolatrice de Dieu et où l’on confie le défunt à la miséricorde de Dieu. Si le défunt avait l’habitude de venir à la messe et si la famille a également cette habitude, une eucharistie pourra être célébrée pendant la célébration. Autrement l’eucharistie sera offerte pour le défunt au cours d’une des messes du jour.

Se préparer à mourir

Si votre proche est pratiquant, il est bon qu’il puisse recevoir l’Extrême Onction. C’est le sacrement qui lui donne la force de lutter dans les derniers moments de sa vie et d’orienter son cœur vers Dieu. Un prêtre de la paroisse peut se déplacer si votre proche est dans le quartier. S’il est à l’hôpital, vous pouvez contactez directement l’aumônerie catholique de l’hôpital.

Par ailleurs, en cas de maladie (physique ou d’un autre ordre) empêchant d’accomplir dans de bonnes conditions ses tâches quotidiennes, il existe le Sacrement des Malades. Il n’est pas réservé aux mourants, loin de là ! Pour plus de renseignements: http://saintnizier.fr/sacrement-des-malades/

Vous venez de perdre un proche et voulez célébrer les funérailles à Saint-Nizier ?

Merci de penser à nous appeler avant de définir la date et l’heure de la célébration avec les pompes funèbres ! Les prêtres ont, eux aussi, un emploi du temps parfois complexe…

Appelez la paroisse au 04 72 41 18 05, et dans le menu d’accueil appuyez sur la touche 5. Vous serez mis en contact avec un prêtre de la paroisse.

Inhumation ou crémation ?

Mardi 25 octobre 2016, l’Église de France a publié un texte pour rappeler sa large préférence pour l’inhumation:

L’inhumation est d’abord et avant tout la forme la plus idoine pour exprimer la foi et l’espérance dans la résurrection du corporel, explique en effet l’instruction. En ensevelissant les corps des fidèles, l’Église confirme la foi en la résurrection de la chair et veut mettre l’accent sur la grande dignité du corps humain, en tant que partie intégrante de la personne, dont le corps partage l’histoire. »

Cependant la crémation n’est pas interdite, et des funérailles chrétiennes peuvent évidemment être célébrées !

Pour prendre connaissance de ce texte, vous pouvez aller sur le site de La Croix: http://www.la-croix.com/Religion/Pape/L-Eglise-catholique-precise-les-regles-de-la-cremation-2016-10-25-1200798662