Ecoutez-le   Recently updated !

Homélie du père Hugues Jeanson pour la messe du 1er mars 2015 (10h30)


Salut ô Croix !   Recently updated !

Salut ô Croix, un concert exceptionnel à Saint-Nizier !

L’année dernière le concert du père François Labadens a attiré près de 700 personnes dans l’église Saint-Nizier. La pièce, s’appuyant sur des textes bibliques, se proposait de nous guider dans l’histoire de Dieu et des hommes pour nous faire comprendre comment Jésus nous sauve de notre péché et nous conduit à la vie éternelle.

La pièce, durant une petite heure était interprétée par une quarantaine de musiciens et chanteurs, tous jeunes de la paroisse ou du diocèse.

Cette année la pièce a été transformée et réécrite en partie pour toujours mieux mettre en perspective les différents moments du salut que Jésus nous apporte. Les textes bibliques sont mis en musique avec soin pour nous parler le plus possible. L’orchestre et la chorale ont été reformés, avec de nouveaux éléments, pour un concert unique le lundi 23 mars à 20h30. L’entrée est libre, la participation l’est aussi.

Bienvenue à tous pour ce moment exceptionnel de la vie de notre paroisse !!! Le Carême est un moment propice pour être renouvelé dans la compréhension de ce que Jésus a fait pour nous.

Orchestre du concert "Salut ô Croix" le 14 avril 2014

Orchestre du concert « Salut ô Croix » le 14 avril 2014

(suite…)


Retraite des prêtres de l’Emmanuel   Recently updated !

Petit reportage sur la retraite des prêtres de l’Emmanuel, où étaient présents le père Hugues et le père François

Du 9 au 14 février, a eu lieu la deuxième grande retraite internationale des prêtres de la Communauté de l’Emmanuel au Foyer de Charité de Châteauneuf-de-Galaure, en France.

180 prêtres sur les 250 que compte la communauté étaient présents. Mgr Yves le Saux et Mgr Dominique Rey se sont succédés comme prédicateurs. Partant des grâces fondatrices de l’Emmanuel et particulièrement de la figure humble de Pierre Goursat, ils ont prêché cette retraite sur le thème de la charité pastorale et le prêtre de l’Emmanuel aujourd’hui.

Cette semaine a été l’occasion pour les prêtres venus de tous les continents d’approfondir le sens de la paternité du prêtre, également appelé à être frère et fils.

Etre père c’est donner la vie pour donner sa vie, c’est être proche, c’est être un témoin bienveillant et patient, c’est aussi avoir le courage de la vérité tout en donnant la miséricorde de Dieu aux hommes.

Etre frère et être fils, c’est accepter de dépendre simplement des autres quels que soient leurs états de vie dans l’Eglise.

Le modérateur de la Communauté et le responsable des prêtres ont conclu cette belle retraite en encourageant les prêtres de l’Emmanuel à vivre la vie communautaire dans la gratuité, dans la communion des états de vie, là où ils vivent. Ils leur ont rappelé l’importance d’accueillir les fragilités et les pauvretés humaines de chacun pour exercer une vraie paternité qui fortifie, encourage et relève.

(source: http://www.emmanuel.info/une-magnifique-retraite-des-pretres-de-lemmanuel/)


Coopérer avec Dieu   Recently updated !

Homélie du père François Labadens pour le dimanche 22 février 2015 (1er dimanche de Carême)


Nous voici arrivés au premier dimanche de Carême. Un certain nombre d’entre nous se demande encore s’ils sont vraiment déjà entrés en Carême, certains n’ont pas choisi d’effort à faire, et d’autres ont déjà choisi, mais ont déjà constaté que la chute était facile. Bienvenue dans le Carême, c’est un temps où le Seigneur nous secoue un peu de l’intérieur, où que l’on en soit de nos décisions ou de notre engagement.

Pour ce premier dimanche, je ne vais pas tellement parler des tentations du Christ, qui est le thème de l’évangile. Je vais plutôt m’appuyer sur le psaume pour comprendre combien nous sommes appelés à vivre une réelle coopération avec Dieu. « Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route. Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi, car tu es le Dieu qui me sauve. » Je vous propose d’aborder cela en trois points. Tout d’abord, en constant notre faiblesse à bien agir (et à tenir nos petits efforts), nous grandissons en humilité. Ensuite, de cette humilité vient la possibilité de demander à Dieu de nous aider. Et enfin, en laissant de la place à Dieu, on peut se mettre à son écoute et se laisser enseigner par lui.

Je vous propose donc un petit mode d’emploi du Carême. Il s’agit non pas de savoir utiliser le Carême, mais de se laisser modeler par lui. La liturgie de l’Église est d’une grande pédagogie. Entrons avec confiance dans ce qu’elle a à nous proposer.

Poursuivre la lecture